Moufette

Se distinguant par son pelage rayé noir et blanc, la moufette est un mammifère vivant exclusivement en Amérique. On la retrouve au Canada, aux États-Unis, ainsi que dans d’autres pays d’Amérique centrale et du Sud, tels que le Mexique.

Alimentation et comportement

De nature nocturne, la moufette passe ses journées dans un terrier et ne sort que le soir, lorsque le soleil se couche. Elle se reproduit une fois par année, après 60 à 62 jours de gestation, et peut donner naissance jusqu’à 10 petits par portée. Le mâle, polygame, continue de féconder pendant que la femelle s’occupe de ses petits dans le terrier.

La moufette n’est pas un animal nuisible à proprement dit, car elle contribue, par son régime alimentaire, à aider les agriculteurs dans leurs récoltes. Se nourrissant en outre de vers, d’oiseaux, d’insectes, d’herbe et d’autres mammifères, elle est cependant l’un des plus grands porteurs de rage en Amérique, ce qui fait d’elle un animal à craindre, particulièrement lorsqu’elle rôde autour de chez vous.

Non seulement la moufette laisse une odeur désagréable lorsqu’elle urine, mais elle attaque également ses assaillants à l’aide d’un jet pouvant atteindre six mètres lorsqu’elle se sent menacée. Pour ces raisons, il est préférable de tenir les moufettes loin de chez vous.

moufette

Signes de présence de moufettes sur votre terrain 

À l’instar du raton laveur, la moufette se cache dans les cabanons, les dessous de balcon, les amoncellements de débris et les autres déchets en quête de nourriture. En voir une ou plusieurs rôder sur votre terrain régulièrement est un signe flagrant qu’une ou plusieurs moufettes ont élu domicile chez vous. Sentir leur urine sur votre terrain est un autre signe évident d’infestation.

Moyens de prévention

Comme les moufettes rôdent souvent autour des maisons en quête de nourriture, une bonne manière de prévenir leur prolifération est de fermer vos poubelles hermétiquement et de ne rien laisser trainer sur votre terrain qui pourrait contenir de la nourriture : feuilles mortes, restants de nourriture d’animaux de compagnie, fruits tombés des arbres, etc.

Installer des détecteurs de mouvement peut également contribuer à éloigner les moufettes, puisqu’elles n’aiment pas la lumière. L'intervention d'un spécialiste en gestion parasitaire est recommandé puisque la capture et la relocalisation d'une moufette est une opération particulièrement délicate !